Imprimer

Les années se sont écoulées, nos enfants ont grandi et se sont envolés, puis nos cheveux ont pris une teinte qui ne peut cacher le fait que nous avons le droit de participer aux championnats Senior.

Quand je me suis retrouvé à la présidence de notre Fédération, ce n’était pas une ambition dont Oscar Wilde a dit qu’elle est le dernier refuge de l’échec, mais une suite de situations qui m’y ont amené. La création des championnats Senior a été une évidence, sans imaginer que j’y participerais quelques années plus tard.

Au moment où j’écris ces quelques mots, le Libre Senior est en train de se disputer à Alès et je n’ai pu m’y rendre car mes activités professionnelles ne sont pas closes. Je sais néanmoins que beaucoup d’amis y sont et passent de bons moments avec leur famille de coeur, la nôtre, celle du Tarot.

Très cordialement à toutes et tous,